Comparer toutes les offres de box Internet et tous les forfaits mobiles du moment !

RIP : réseau d’initiative publique en détail

Le déploiement de la fibre sur l’ensemble du territoire est un engagement que l’État français a pris en 2017. Cette volonté a une ambition démocratique : permettre à terme à l’ensemble des citoyens de bénéficier de la même qualité pour l’accès à internet. A cette fin se sont multipliés ces dernières années des projets entrant dans le cadre des RIP (Réseau d’Initiative Publique). Les opérateurs sont en effet réticents à investir dans des zones où la faible démographie ne permet pas à leurs efforts de devenir rentables. Les RIP ont donc pour ambition de suppléer l’engagement des opérateurs afin que tous puissent bénéficier d’un accès performant à internet.

Le développement des RIP : un accélérateur pour l’arrivée de la fibre sur l’ensemble du territoire ?

 Le Plan France Très Haut Débit a pour ambition de donner à tous les citoyens une ouverture aux nouvelles technologies via un une connexion internet performante. Ce dispositif lancé en 2013 et régulièrement mis à jour depuis doit trouver son achèvement en 2022. Pour mener à bien ce projet, les collectivités locales ont loisir de mettre en œuvre des RIP. Ils sont encadrés par la loi de 2004 dite pour la confiance dans l’économie numérique.

Le développement de la fibre optique constitue le cœur des projets RIP en cours. C’est en effet depuis quelques années la technologie considérée comme la plus performante pour l’accès à internet des particuliers comme des entreprises. Les travaux de développement sont confiés aux opérateurs d’infrastructures : ce sont donc des sociétés privées qui mettent en œuvre les RIP. Elles sont subventionnées par les collectivités et de ce fait soumises à une réglementation spécifique.

 Le rôle de l’ARCEP

L’ARCEP (Autorité de régulation des communications électroniques, des postes et de la distribution de la presse) est une Autorité Administrative Indépendante (AAI). Elle existe depuis les années 90 et vise notamment aujourd’hui à harmoniser sur l’ensemble du territoire les initiatives des opérateurs et des collectivités. Dans le cadre des RIP, elle encadre les projets, conseille les acteurs et s’assure du bon développement des projets. Elle est l’autorité de référence et peut également sanctionner de mauvaises pratiques.

Découvrez la carte du déploiement de la fibre mise à disposition par l’ARCEP.

Bien comprendre les RIP et le déploiement de la fibre dans les communes

On distingue aujourd’hui trois zones de déploiement pour la fibre :

  • les zones très denses
  • les zones AMII (Appel à manifestation d’intention d’investissement)
  • et enfin les zones RIP où seulement 13 % des locaux sont couverts par la fibre.

Initiés par les Conseils Régionaux ou départementaux, des syndicats mixtes ou encore des communautés de communes, les RIP constituent une filière industrielle en plein développement (9000 emplois en 2019 contre 6000 en 2015).

Très concrètement, les RIP ont permis l’accès à la fibre d’un million de locaux situés en zone peu dense en 2018. L’objectif et la réussite pour 2022 du Plan France Très Haut Débit dépendent pour beaucoup de ces initiatives. Le gouvernement tient compte régulièrement de l’avancée des différents projets RIP sur son site officiel. Il est possible de s’y renseigner précisément  pour connaître la date de l’arrivée de la fibre dans sa commune.

 


être rappelé