Test Redmi Note 12 Pro : Avec un peu de chance, ça peut être l'affaire de l'année

Le Redmi Note 12 Pro est un smartphone milieu de gamme lancé par Xiaomi début 2023. C'est un appareil performant et intéressant sur bien des points, qui peut devenir assez rapidement le smartphone incontournable, si vous le trouvez à un prix très attractif.
Charles Gouin-Peyrot, le 27 mai 2023 - Dernière mise à jour le
test du redmi note 12 Pro

Notre avis

Malgré une certaine timidité de l'innovation dans cette série, le Redmi Note 12 Pro se distingue comme un smartphone Android de qualité. Grâce à une concurrence relativement limitée en France et en Europe, il parvient à dominer le segment du milieu de gamme, en offrant constamment des produits hautement performants. Néanmoins, le Redmi Note 12 Pro se démarque par ses performances solides, son écran attrayant et son appareil photo satisfaisant. Il présente également un bel équilibre en matière d'esthétisme, un aspect que j'apprécie particulièrement.
8.2 /10

Les plus

  • Une très belle dalle AMOLED 120 Hz
  • L'interface toujours aussi fluide
  • Le look du smartphone aux angles assez carrés
  • Le capteur d'empreintes ultra-rapide

Les moins

  • La qualité audio très moyenne
  • Le nombre important d'applications "partenaires" / sponsorisées
Sommaire

Le Redmi Note 12 Pro est enfin disponible en France. Ce smartphone de milieu de gamme se positionne sur un segment assez compliqué niveau concurrence, où l’on s’attend à trouver plus qu’un simple smartphone Xiaomi. Le Xiaomi Redmi Note 12 Pro offre des performances satisfaisantes à un prix abordable, inférieur à 400 euros. Tout cela semble bien intéressent et justement, ça faisait un moment que je n’avais pas du de Redmi entre les mains. Voyons ce que ça donne !

Esthétique

En termes d’esthétique, Xiaomi tend à conserver le même design pour ses smartphones, utilisant souvent des modèles identiques ou très similaires pour différentes gammes. Ici, j’ai découvert un smartphone qui ressemble au Poco M5 Pro, Poco étant une des nombreuses filiales de Xiaomi. Le Redmi Note 12 Pro offre une qualité de construction appropriée, qui n’équivaut certes pas au Xiaomi 13 Pro, mais qui reste tout à fait correcte pour un produit de milieu de gamme.

Les bords arborent un style carré, similaire à celui que l’on peut trouver sur d’autres smartphones, comme l’iPhone 12 notamment et les versions ultérieures. C’est très plaisant à utiliser, d’autant plus que ces bords ont été biseautés pour faciliter une prise en main confortable.

test du redmi note 12 Pro

L’avant du smartphone présente en premier lieu un écran totalement plat, pas de dalle incurvée ici comme on peut en trouver sur les appareils hauts de gamme. Ce n’est pas une mauvaise chose, car tous les utilisateurs n’apprécient pas forcément les écrans courbés. Personnellement, je ne suis pas fan, sauf peut-être si la courbure est aussi discrète que celle du Samsung Galaxy S23 Ultra, le Galaxy S23 “classique” avec son écran plat me convient tout autant.

L’écran occupe la majeure partie de la surface du smartphone, avec une légère proéminence en bas de ce dernier, mais rien de choquant pour un smartphone de cette gamme. Cette proéminence est d’ailleurs un peu atténuée par le protecteur d’écran installé par le fabricant, conçu pour protéger l’écran lors des premières utilisations. C’est certes uniquement un effet optique, mais ça fait le travail.

test du redmi note 12 Pro

En haut de l’appareil se trouve la caméra frontale. Il est un peu regrettable que cette dernière regagne en taille par rapport à d’autres smartphones précédents, mais si c’est pour une qualité accrue, on pardonnera le constructeur.

Juste au-dessus de l’écran se trouve le haut-parleur, qui permet d’entendre votre correspondant lors des appels téléphoniques. Passons maintenant à d’autres aspects du smartphone.

C’est sur le côté droit que l’on trouve le bouton de verrouillage/déverrouillage, qui intègre également le capteur d’empreintes digitales. Ce dernier est toujours très utile pour déverrouiller le smartphone rapidement et de manière sécurisée. Même si les smartphones avec écran AMOLED ont généralement le capteur d’empreintes sous l’écran, cela reste plus coûteux.

Juste au-dessus, se trouve le bouton de réglage du volume. Cela ne tient qu’à moi certes, mais j’aurai nettement préféré deux boutons distincts plutôt qu’un seul module avec deux interrupteurs. Et si possible, à gauche, comme chez Oppo, Apple, Realme, Nothing, …

test du redmi note 12 Pro

Sur le côté gauche, il n’y a rien, ce qui est dommage. Les éléments intéressants se trouvent au niveau du bas du smartphone, avec au centre le connecteur USB-C. Il est accompagné sur la gauche par le microphone principal pour les appels, et encore plus à gauche, par le tiroir pour les cartes SIM, qui peut accueillir deux cartes nano-SIM.

Écran

Le Redmi Note 12 Pro est équipé d’un bel écran AMOLED, ce qui est désormais assez standard pour un smartphone de ce type. L’écran est appelé “Flow AMOLED” par le fabricant, mais en dépit de ce nom séduisant, il s’agit en fait d’une dalle assez traditionnelle. Elle n’apporte rien d’exceptionnel, juste un affichage classique de bonne qualité, mais c’est tout.

test du redmi note 12 Pro

Avec une diagonale de 6,67 pouces, l’écran est très similaire à ce que Xiaomi propose habituellement sur la majorité de ses smartphones. Il semble que le constructeur ait investi dans des millions de dalles AMOLED de 6,67 pouces pour équiper un grand nombre de ses appareils.

Comme d’habitude, il est possible de régler la fréquence de l’écran soit en mode 60 Hz constant, soit en mode 120 Hz constant, ou de la laisser en mode par défaut. Ce mode ajuste automatiquement la fréquence de l’écran en fonction de l’utilisation que vous en faites. Par exemple, lors de la lecture de messages, une fréquence basse suffit. En revanche, pour le jeu ou la navigation sur internet, une plus grande fluidité est appréciée.

fréquence de l'écran

La résolution de cet écran est de 2400 x 1080 pixels, ce qui est tout à fait standard. Il s’agit d’un écran Full HD+, on ne s’attend pas à plus pour un smartphone de cette cela. Cela permet d’atteindre une densité de pixels de 395 pixels par pouce. C’est tout à fait acceptable, la haute densité de pixels offre une excellente clarté, ce qui permet de regarder l’écran sans distinguer les pixels.

Pour ceux qui se posent la question, des résolutions d’affichage plus élevées ne sont pas indispensables. Le contraste est de 5 000 000:1, ce qui est typique pour une dalle AMOLED. Il est également à noter que la dalle couvre l’espace colorimétrique DCI-P3, ce qui est une caractéristique essentielle en 2023.

colorimétrie du redmi note 12 pro

Plusieurs modes de colorimétrie sont disponibles, comme le mode Intense, Classique, Saturé ou le mode personnalisé, permettant de régler manuellement les paramètres de l’écran. Ce dernier n’est toutefois pas indispensable …

La façade du smartphone est protégée par du verre Corning Gorilla Glass 5, ce qui est approprié. Bien que ce ne soit pas le dernier type de verre en date en termes de protection et de robustesse, il fait son travail et protège efficacement le smartphone contre les cassures, tandis que la protection contre les rayures est assurée par le protecteur d’écran.

L’écran propose un mode clair et un mode sombre, qui permettent de modifier l’affichage en fonction de l’heure. L’option la plus pratique est de changer l’affichage en fonction du lever et du coucher du soleil, pour avoir un écran clair le jour et un écran sombre la nuit.

always on display du redmi note 12 pro

Enfin, l’appareil dispose d’un mode Always-On, ou “Toujours Afficher” selon Xiaomi, qui permet d’afficher du contenu sur l’écran même lorsque celui-ci est verrouillé. Que ce soit un message, une horloge avec la date, l’heure, les notifications récentes, le niveau de charge restant dans le smartphone, etc.

Performances

Comme on pourrait s’y attendre d’un smartphone de milieu de gamme de qualité, le Redmi Note 12 Pro est équipé d’un SoC MediaTek. Ce choix peut parfois être plus avantageux que les puces Qualcomm, en offrant un bon équilibre entre les performances et le prix. En effet, MediaTek est souvent plus abordable que son rival tout en offrant des performances similaires.

Dans ce cas, le smartphone est équipé d’un MediaTek Dimensity 1080. Ce SoC, gravé en 6 nanomètres, est doté de 8 cœurs, une norme courante dans les puces de smartphone actuelles. Il est cadencé à 2,6 GHz, ce qui n’est pas aussi rapide que les modèles haut de gamme, mais reste tout à fait respectable. En complément de cela, on trouve un GPU Mali G68, qui assure des performances appropriées.

En termes de RAM et de stockage, il y a trois variantes du smartphone disponibles :

  • 6 Go de RAM et 128 Go de stockage
  • 8 Go de RAM et 128 Go de stockage
  • 8 Go de RAM et 256 Go de stockage

La version que nous avons reçue comporte 8 Go de RAM et 128 Go de stockage. La RAM est de la LPDDR4X, même si nous aurions préféré de la LPDDR5 sur une version “Pro”, maintenant que son coût de production a diminué. Cependant, il faut que le SoC soit compatible avec cette norme de RAM, ce qui n’est pas une garantie.

Concernant le stockage, il s’agit de l’UFS 2.2, une technologie éprouvée. Nous aurions également aimé voir de l’UFS 3.0, qui aurait été un avantage notable pour le smartphone face à ses concurrents, mais ce n’est pas le cas ici.

Le Redmi Note 12 Pro dispose d’un SoC puissant qui lui confère un avantage certain sur certains concurrents. Cependant, même en activant le mode “Performances”, il reste assez loin derrière le Poco X5 Pro, qui s’est montré extrêmement efficace.

On note également une différence notable concernant les performances en single-core, qui sont nettement supérieures sur le Redmi Note 12 Pro, et les performances en multi-core, qui sont ici inférieures. Chaque SoC est unique et chaque appareil étant différent, chaque processeur a ses particularités.

benchmarks du redmi note 12 pro

Le score Antutu du Redmi Note 12 Pro est de 497319 points, ce qui est tout à fait respectable pour un smartphone Android de cette catégorie.

benchmarks du redmi note 12 pro

Chaque nouvelle version de smartphone est censée offrir de meilleures performances, mais ce n’est pas toujours le cas. Ici, on a une RAM manifestement lente, ce qui est dommage. Les latences sont également élevées, ce qui est regrettable, bien que cela ne soit pas particulièrement perceptible à l’utilisation. Alors que le Poco X5 Pro était très performant, ici, le smartphone est nettement moins puissant.

benchmarks du redmi note 12 pro

En ce qui concerne le processeur graphique, la situation est similaire. Certes, le Realme 10 Pro est largement dépassé, mais le Poco X5 Pro continue de mener la danse. Au même prix, le choix entre les deux smartphones semble assez évident, et je ne comprends pas vraiment la stratégie de Xiaomi de lancer un appareil moins puissant que son propre concurrent, et ce au même prix.

Mis à part inonder le marché, je ne vois pas vraiment quelle autre stratégie Xiaomi pourrait adopter, et je ne connais pas son objectif de vente réel. Si l’idée est de cannibaliser ses propres smartphones avec d’autres produits d’une filiale, je ne comprends pas vraiment, mais pourquoi pas …

Appareil photo

Le Redmi Note 12 Pro est muni d’un système photographique à l’arrière, comprenant trois capteurs. Le premier est un capteur principal de 50 MP, un Sony IMX 766, couramment utilisé dans cette catégorie de smartphones. Cependant, il est important de noter que ce capteur capture des images à une résolution de 12,5 MP, donc toutes les photos ne sont pas prises en 50 mégapixels.

En complément, on trouve un capteur grand-angle de 8 MP, permettant, comme son nom l’indique, de prendre des photos en grand-angle. C’est une fonctionnalité répandue sur la plupart des smartphones actuels. Généralement, ces capteurs permettent une prise de vue grand-angle à x0,6, ce qui est également le cas ici. Mon souhait serait de voir un fabricant de smartphones proposer une prise de vue grand-angle à x0,5 à un coût abordable.

appareil photo du redmi note 12 pro

Enfin, on trouve au dos un capteur macro de 2 MP. Pour ceux qui apprécient de prendre des photos de très près avec une résolution plutôt moyenne, ce capteur pourrait être utile. Pour le reste, ce capteur semble largement superflu, et je trouve qu’il n’a pas vraiment sa place sur un smartphone. Pourtant, le Redmi Note 12 Pro n’est pas le seul à proposer cette fonctionnalité.

Le Redmi Note 12 Pro propose un certain nombre de modes de prise de vue, parmi lesquels :

  • Pro
  • Documents
  • Vidéo
  • Photo
  • Portrait
  • Nuit
  • 50 MP
  • Vidéo courte
  • Panorama
  • Macro
  • VLOG
  • Ralenti
  • Accéléré
  • Exposition longue

Même si cela peut sembler moins que sur d’autres smartphones de cette gamme, ou de gammes plus haut de gamme, avoir 30 modes de prise de vue différents n’est pas essentiel. La configuration du Redmi Note 12 Pro devrait suffire pour la grande majorité des utilisateurs.

En mode photo automatique, le Redmi Note 12 Pro démontre certaines qualités. Il est capable de produire de belles photos avec son capteur principal. Comme vous pouvez le voir, les photos sont de bonne qualité, colorées et plutôt bien contrastées. Elles sont particulièrement réussies lorsque l’éclairage ambiant est bon.

Ici, l’éclairage était optimal, ce qui a toujours un impact positif sur la qualité des photos. De plus, aucune zone surexposée n’est visible dans les photos, ce qui est un avantage appréciable.

Le Redmi Note 12 Pro est équipé d’un capteur grand-angle qui offre un angle de x0,6, ainsi qu’un zoom allant jusqu’à x10. Le capteur grand-angle présente un contraste légèrement inférieur à celui du capteur principal, comme on peut le voir sur la première photo. Cependant, il ne semble pas manquer de luminosité.

La qualité du zoom est acceptable jusqu’à x5, mais à x10, le résultat est loin d’être exceptionnel. La qualité se dégrade considérablement, malgré une excellente luminosité.

Logiciel

Le Redmi Note 12 Pro est livré avec MIUI 14.0.6. Il s’agit d’une version récente de MIUI, fonctionnant sur Android 13, la dernière mouture d’Android disponible à la sortie de ce smartphone.

miui 14

Un aspect que j’apprécie particulièrement avec le Redmi Note 12 Pro, c’est son écran entièrement plat. Je dis non aux écrans incurvés, qui peuvent certes être parfois plaisants, mais que je n’aime décidément pas. Sauf peut-être celui du S23 Ultra, qui est très subtil.

D’ailleurs, du point de vue esthétique et design, MIUI pourrait me faire passer d’iOS à Android. La navigation dans l’interface est extrêmement fluide, tout comme sur le Xiaomi 13 Pro d’ailleurs, ce qui est très agréable. Les icônes sont soignées et dans un thème de conception matérialiste. Mon seul reproche à MIUI serait sa dépendance marquée à l’égard des applications Google.

En effet, pour les messages, on a le choix entre Google Messages ou l’application Xiaomi, le fabricant ne semblant pas vraiment se décider, les deux sont donc proposés. Pour la fonction téléphone, c’est aussi l’application Google qui est utilisée, ce qui est certainement pratique, mais une application maison pourrait être tout aussi élégante, à mon avis.

Le centre de contrôle et le centre de notifications sont séparés depuis quelques versions de MIUI, permettant de glisser de gauche à droite pour passer de l’un à l’autre. C’est clairement une inspiration d’iOS, mais avec la possibilité de naviguer facilement entre les deux, ce qui est une bonne chose.

Cependant, je déplore la présence d’applications pré-installées et d’applications partenaires, sans parler des suggestions du jour… Strictement aucune utilité !

Connectivité et sécurité

Comme la plupart des smartphones Android actuels, le Redmi Note 12 Pro bénéficie de la connectivité 5G. Bien que ce soit mentionné sur la boîte, cela devient presque superflu de le signaler, puisque la grande majorité des smartphones sont maintenant compatibles avec cette technologie.

Pour ce qui est du reste, le smartphone offre une connectivité Wi-Fi 6, ce qui n’est pas courant sur les smartphones d’entrée de gamme ou même de milieu de gamme. Cependant, comme il s’agit d’une version “Pro”, une connectivité Wi-Fi digne de ce nom est toujours appréciée. Les débits sont tout à fait satisfaisants, sans atteindre les performances des modèles haut de gamme, mais restant tout de même tout à fait acceptables.

speedtest du redmi note 12 pro

Concernant la connectivité sans fil, on trouve du Bluetooth 5.2, qui n’est pas la dernière norme Bluetooth disponible. C’est dommage, car on aurait pu s’attendre à quelque chose de plus récent que le Bluetooth 5.2, par principe, mais le fabricant n’a pas intégré cette technologie.

Parmi les autres options de connectivité, on trouve bien sûr le NFC, pour une connexion rapide avec les accessoires Bluetooth compatibles et notamment le paiement sans contact.

Au bas du smartphone, un port USB-C permet de recharger le smartphone. Il permet également le transfert de données via OTG.

On trouve également un port Jack 3,5 mm, qui permet de brancher un casque filaire ou des écouteurs. C’est pratique, même si toutes les marques proposent désormais leurs propres écouteurs Bluetooth, mais de bons écouteurs filaires peuvent parfois être utiles.

À l’instar de nombreux smartphones d’entrée ou de milieu de gamme, le Xiaomi Redmi Note 12 Pro est équipé d’un capteur d’empreintes digitales et de la reconnaissance faciale. Son capteur d’empreintes digitales est intégré au bouton de verrouillage, une configuration assez commune pour les smartphones de cette gamme.

Comme mentionné, le capteur d’empreintes digitales est incorporé dans le bouton de verrouillage/déverrouillage du smartphone. Ce dernier est efficace et offre l’avantage d’être très rapide. Il peut mémoriser jusqu’à 5 empreintes digitales. Cependant, la configuration peut être un peu laborieuse, car il faut placer son doigt plusieurs fois sur le capteur pour qu’il puisse enregistrer l’empreinte dans son intégralité.

L’autre option de déverrouillage est la reconnaissance faciale. Elle est également très pratique et assez rapide, mais ne garantit pas un niveau de sécurité élevé. Malheureusement, il est encore possible de déverrouiller le smartphone avec une simple photo, ce qui est déplorable bien que courant sur de nombreux smartphones Android.

Par ailleurs, vous avez toujours la possibilité d’utiliser un code à 4 chiffres ou plus, un mot de passe, un schéma à 9 points, ainsi que la fonction SmartLock qui permet de déverrouiller le smartphone grâce aux appareils Bluetooth connectés.

Autonomie

Le Redmi Note 12 Pro est équipé d’une batterie de 5000 mAh, ce qui est typique pour un smartphone de cette gamme, offrant une capacité de batterie considérable. Cette capacité importante permet au téléphone de conserver la charge pendant une longue période. Ainsi, l’utilisation du Redmi Note 12 Pro pendant toute une journée ne pose généralement pas de problème.

Que ce soit en usage normal ou intensif, c’est enfin un smartphone à qui on peut assigner des tâches exigeantes pendant une journée entière sans craindre qu’il ne s’épuise en quelques heures. Même si en utilisation intensive, sa batterie ne garantit pas une autonomie jusqu’au lendemain, elle permet cependant de passer la journée sans problèmes.

Dans le cas d’une utilisation moins intense, le smartphone peut offrir jusqu’à une journée et demie, voire deux jours d’utilisation pour ceux qui sollicitent moins leur smartphone.

Un atout majeur de ce modèle est sa charge rapide de 67 Watts. Grâce à cette fonctionnalité, le smartphone se recharge de 0 à 100% en moins d’une heure, ce qui est fort appréciable. On peut donc le brancher le matin pendant 20 à 25 minutes, ce qui permet de recharger suffisamment la batterie pour tenir la journée en général.

Où acheter le Xiaomi Redmi Note 12 Pro ?

4.7/5 - (4 votes)

Note finale

  • 9/10

    Esthétique

    Le Redmi Note 12 Pro est bien fini esthétiquement parlant, le look de l'appareil est toujours assez sobre mais soigné, c'est franchement très bien.
  • 9/10

    Écran

    L'écran du Redmi Note 12 Pro est vraiment très beau et pour le prix, on ne voit pas souvent d'aussi belles dalles.
  • 7/10

    Performances

    S'il est convaincant, ce n'est pas non plus une machine de guerre, on aurait apprécié un peu plus de performances.
  • 8/10

    Appareil photo

    L'appareil photo n'est pas mauvais, les performances sont franchement bonnes pour un smartphone de ce type.
  • 8/10

    Autonomie

    L'autonomie du Redmi Note 12 Pro est intéressante, le smartphone permet de tenir la journée dans la plupart des utilisations.
  • 8/10

    Durabilité

    Xiaomi garanti ses smartphones pour des mises à jour récurrentes, le smartphone est solide, tout semble honnête.

En résumé

Malgré une certaine timidité de l'innovation dans cette série, le Redmi Note 12 Pro se distingue comme un smartphone Android de qualité. Grâce à une concurrence relativement limitée en France et en Europe, il parvient à dominer le segment du milieu de gamme, en offrant constamment des produits hautement performants. Néanmoins, le Redmi Note 12 Pro se démarque par ses performances solides, son écran attrayant et son appareil photo satisfaisant. Il présente également un bel équilibre en matière d'esthétisme, un aspect que j'apprécie particulièrement.
8.2 /10

Les plus

  • Une très belle dalle AMOLED 120 Hz
  • L'interface toujours aussi fluide
  • Le look du smartphone aux angles assez carrés
  • Le capteur d'empreintes ultra-rapide

Les moins

  • La qualité audio très moyenne
  • Le nombre important d'applications "partenaires" / sponsorisées

Produits alternatifs

Charles Gouin-Peyrot
Geek passionné d'informatique et de technologie, la légende raconte que je suis né dans une pomme au milieu des figurines Android. Mais il faut toujours se méfier des légendes.
Voir tous les articles de l'auteur

Sommaire


être rappelé