Test du Poco X5 Pro : Moins d'audace mais toujours un bon compromis

Poco a lancé ses nouveaux smartphones, les Poco X5 et X5 Pro récemment. La version Pro se veut assez mordante vis-à-vis de la concurrence, mais que vaut vraiment ce smartphone milieu de gamme ?
Charles Gouin-Peyrot, le 28 mars 2023 - Dernière mise à jour le
face avant du poco x5 pro

Notre avis

Poco X5

Pour conclure ce test, on peut dire que le Poco X5 Pro est un très bon smartphone milieu de gamme. Malgré une tendance du constructeur à être moins agressif sur les tarifs que sur certaines autres références, les performances sont bonnes, l’écran est vraiment agréable et l’autonomie tient la route. On apprécie toujours la surcouche MIUI, malgré que les bloatwares ne soient pas vraiment désirés, on peut toujours les retirer toutefois si on ne souhaite pas ces applications. Enfin, certains points comme l’émetteur infrarouge sont toujours appréciés, ainsi que la présence du port Jack 3,5 mm.
8.3 /10

Les plus

  • La très belle dalle AMOLED
  • Le capteur d'empreintes réactif
  • La couleur jaune pétante
  • La connexion Wi-Fi 6

Les moins

  • L'appareil photo sensible aux reflets de lumière
  • La qualité audio médiocre
Voir la fiche produit
Sommaire

Comme très régulièrement, Poco, filiale de Xiaomi, a présenté un nouveau smartphone. Les appareils pleuvent chez Xiaomi depuis quelques années et ce Poco X5 Pro que nous testons aujourd’hui, apporte la promesse d’un smartphone performant et de très bonne qualité, le tout, à un prix défiant toute concurrence. Alors, Poco tient-il ses promesses et défie-t-il réellement toute la concurrence ?

Esthétique

Le Poco X5 Pro 5G présente quelques différences par rapport à son prédécesseur, mais conserve les éléments caractéristiques de la marque, tels que le dos jaune et un design élégant. Bien que l’appareil ressemble légèrement au Redmi Note 11 Pro, l’intérieur n’est pas tout à fait identique.

face avant du poco x5 pro

L’écran occupe la majorité de la face avant, avec une diagonale de 6,67 pouces, une taille courante chez Xiaomi. La caméra frontale est située dans un petit trou en haut de l’écran, entouré d’un cadre plus large que celui du Redmi Note 10 Pro.

caméra frontale du poco x5 pro

Personnellement, j’apprécie les écrans plats et je ne suis pas fan des écrans incurvés, ce qui n’est pas un problème avec le Poco X5 Pro car il ne dispose pas d’un tel écran.

bas de l'écran du poco x5 pro

Les bords de l’écran sont assez fins, ce qui est agréable et évite un menton épais en bas du smartphone, que l’on peut trouver sur d’autres appareils coûtant près de 400 euros.

tranche droite du poco x5 pro

Les boutons de volume se trouvent sur la tranche droite, tandis que le bouton de verrouillage et le capteur d’empreintes digitales sont situés sur la même tranche. Il y a également un bouton jaune, la couleur emblématique de la marque, qui offre un contraste intéressant avec le dos noir et jaune de l’appareil.

tranche inferieure du poco x5 pro

La tranche inférieure comprend un microphone pour les appels, un haut-parleur pour la musique, un tiroir SIM pouvant contenir deux cartes nano-SIM et un port USB-C pour la recharge et le transfert de données via OTG.

tranche supérieure du poco x5 pro

La partie supérieure de l’appareil contient un deuxième haut-parleur pour une expérience d’écoute stéréo, un deuxième microphone, un port Jack 3,5 mm pour les casques filaires et un émetteur infrarouge, un élément courant chez les smartphones asiatiques.

dos du poco x5 pro

Le dos jaune est doux au toucher et légèrement granuleux, ce qui permet d’éviter les traces de doigts. Le module photo composé de trois capteurs est situé sur la partie supérieure et intègre la mention pas très utile “108 MP Triple Camera”. Les finitions sont soignées et l’écran de qualité.

appareil photo du poco x5 pro

En résumé, le Poco X5 Pro 5G est un smartphone élégant et bien fini, avec un grand écran, des bords fins, des boutons pratiques, un dos jaune doux au toucher et un module photo de qualité.

Écran

Le Poco X5 Pro 5G est un smartphone équipé d’une dalle AMOLED, ce qui est maintenant la norme pour les smartphones de cette catégorie. Initiée par Oppo lors du lancement des RX17 Neo et Pro, pas mal de constructeurs ont enrayé le pas et se sont mis à l’AMOLED sur des appareils milieu de gamme. Cette technologie offre un excellent contraste et des angles de vue très larges, ce qui est comparable à une dalle IPS. L’écran mesure 6,67 pouces, ce qui est une taille courante pour les smartphones de la marque Xiaomi.

Bien que la dalle soit AMOLED, elle ne dispose pas d’un capteur d’empreintes digitales sous l’écran, ce qui est présent sur d’autres smartphones. Poco a préféré rester fidèle au capteur latéral, qui sera abordé dans les prochaines lignes. Ce n’est pas un si gros inconvénient que ça cependant, les capteurs latéraux sont généralement plus rapides et un petit peu plus fiables selon les smartphones.

écran du poco x5 pro

L’écran du Poco X5 Pro 5G est vraiment beau pour un smartphone de cette catégorie, offrant un rendu vraiment agréable, avec une très belle qualité d’image et une précision des couleurs très agréable. L’écran, du smartphone couvre la totalité de l’espace colorimétrique DCI-P3.

La résolution de cet écran est du Full HD+, soit 2400 x 1080 pixels et un ratio d’affichage de 20:9, ce qui est courant pour les smartphones de cette catégorie. Il n’est pas nécessaire de proposer une résolution plus élevée, car cela consommerait de la batterie pour un gain visuel qui serait à peine visible et servirait juste à augmenter les chiffres.

La densité de pixels est de 395 pixels par pouce, bien au-delà de la capacité de l’œil humain à les distinguer, dont la limite est on le rappelle, de 326 pixels par pouce. Il n’est donc pas nécessaire de proposer une résolution plus élevée que du Full HD+ sur ce smartphone, comme sur tous les autres au final.

 

Sur une dalle AMOLED, les couleurs et la luminosité sont les points essentiels que l’on apprécie, avec les économies de batterie potentielles du fait des tons de noir dont les pixels sont éteints. Le Poco X5 Pro s’en sort bien avec une luminosité de 500 nits, ce qui n’est pas excellent toutefois. On peut toujours profiter de pics à 900 nits, mais on a connu il faut l’avouer, des smartphones avec des luminosités plus élevées sur des dalles AMOLED. Le Poco X5 Pro dispose également d’un mode sombre et d’un mode lecture, ce qui est toujours pratique de nuit ou pour réduire sa fatigue oculaire.

La fréquence de rafraîchissement de cette dalle est de 120 Hz, adaptative, ce qui permet à la fois de profiter d’une fréquence élevée lors de l’utilisation du smartphone, mais également d’économies de batterie. Par exemple, lorsque l’on est sur une application de messagerie, il serait inutile de profiter du 120 Hz alors que l’image reste quasiment statique. Un écran fluide est beaucoup plus agréable qu’une dalle classique de 60 Hz. On note toutefois des smartphones qui résistent aux dalles 120 Hz, comme le Pixel 6a, vendu au même tarif globalement, c’est dommage.

Le Poco X5 Pro dispose également d’un mode Always-On Display, qui permet d’afficher en permanence des informations telles que la date, l’heure, la météo et les dernières notifications. C’est pratique et cela reste agréable sur un écran AMOLED, de ne pas avoir à appuyer sur l’écran pour voir l’heure. Cependant, Xiaomi a tendance à en proposer parfois trop et certains affichages du AOD consomment plus que ce qu’ils ne devraient. C’est donc à vous de choisir le bon.

Dans les réglages de la colorimétrie de l’écran, il est possible de sélectionner plusieurs modes, tels que “Intense”, “Saturé”, “Standard” et “Avancé” (sRGB ou DCI-P3). Par défaut, le mode “Intense” est sélectionné, ce qui prend en compte l’affichage du spectre colorimétrique DCI-P3, la plus large gamme de couleurs que peut proposer le Poco X5 Pro. L’écran est bien calibré de base, inutile donc de changer quoi que ça soit.

Performances

Le Poco X5 Pro 5G est équipé d’un processeur Qualcomm Snapdragon 778G, qui offre des performances de haut niveau pour un smartphone de cette gamme de prix. Avec une mémoire vive de 6 ou 8 Go selon les versions, l’appareil est rapide et fluide dans toutes les tâches du quotidien, ainsi que dans les jeux les plus exigeants.

En ce qui concerne le stockage, il existe des versions avec 128 Go ou 256 Go de stockage. Il est également intéressant de noter que le Poco X5 Pro 5G utilise la technologie UFS 3.1 pour le stockage, ce qui permet des vitesses de lecture et d’écriture plus rapides que les smartphones concurrents qui ne l’utiliseraient pas. Et on sait bien que sur ce segment, rares sont les constructeurs à utiliser cette technologie.

En termes de connectivité, le Poco X5 Pro 5G dispose d’une compatibilité 5G pour des vitesses de téléchargement et de navigation rapides, mais nous en reparlerons ultérieurement. Il est également équipé d’un Wi-Fi 6, pour une connexion internet plus rapide et stable, ainsi que du Bluetooth 5.2 pour une connexion sans fil rapide et stable avec des appareils externes.

En termes de performances brutes, on profite d’un smartphone intéressant, avec un smartphone légèrement plus performant que l’un de ses concurrents plus onéreux, le Honor 70. Il affiche également des performances supérieures au Motorola Edge 30, qui est situé dans une gamme de prix un peu supérieure à sa mise sur le marché.

Le SoC est connu mais on regrette simplement que Poco n’ait pas proposé le 778G+ ici, cependant, ce n’est pas très grave, le smartphone offre tout de même quelque chose de solide pour le tarif auquel il est commercialisé. Généralement, les smartphones similaires dispose d’une gamme de chipset inférieure.

On note pour le SoC, un score GeekBench de 2756 points en multi-cœur, preuve que Qualcomm s’est enfin bougé sur cette partie, qui lui faisait défaut auparavant.

Pour ce qui est de la RAM, on profite ici de 8 Go de mémoire en LPDDR4X, avec 3 Go de mémoire supplémentaires, puisés dans la puce de stockage du smartphone, ce qui permet d’améliorer les performances en multitâches ainsi que la réactivité de l’appareil aux divers changements d’application. La RAM offre des débits supérieurs à 3100 Mbit/s, ce qui est très convenable sur un appareil de cette catégorie.

Concernant le stockage en UFS 3.1, ce n’est pas mauvais non plus, avec des débits supérieurs à 500 Mbit/s, ce qui est également très bon pour un smartphone milieu de gamme, on n’en attendait pas moins, mais on aurait été vraiment surpris par beaucoup plus.

Enfin, la puce graphique du smartphone est le célèbre Adreno 642L, puce qui est assez connue dans le milieu des smartphones de ce segment tarifaire. Si cette dernière commence à prendre de l’âge, ne dit-on pas qu’on se bonifie avec l’âge ? Si ce n’est pas réellement le cas ici, les performances graphiques restent très correctes, avec sur 3DMark, des scores respectables, bien que légèrement inférieurs à ceux de son concurrent le Honor 70, mais commercialisé plus cher quant à lui.

Appareil photo

Le Poco X5 Pro 5G est équipé d’un module photo comprenant trois capteurs. Bien que le capteur principal soit doté d’une résolution impressionnante de 108 MP, cela ne veut pas obligatoirement dire que la résolution est excellente et que les photos sont les meilleures du monde. On peut en effet avoir un capteur avec une grosse résolution, si le reste ne suit pas, ça ne fera pas de photos d’une qualité foudroyante.

Cependant, le choix de ce capteur à haute résolution reste une décision du constructeur, qui permet au moins un avantage, qui est de prendre des photos en ultra haute résolution. Passons maintenant aux autres capteurs, comme le capteur ultra grand-angle de 8 MP offrant un champ de vision de 120°, un choix intéressant, même si un capteur ultra grand-angle de 13 MP aurait été encore plus judicieux et plus adapté au smartphone. Mais cela coûte plus cher et l’arrogance de Poco semble s’être assagie avec le temps.

En revanche, le capteur macro de 2 MP est inutile et peu efficace, si bien qu’il n’est pas très compréhensible que des constructeurs le maintiennent. Bien que les photos macro soient correctes sur l’écran du smartphone, un capteur de 5 MP aurait été plus adapté. C’est dans tous les cas un capteur utilisé par une petite minorité d’utilisateurs, qui a un seul et unique avantage, rajouter un capteur photo sur le smartphone pour dire qu’il en a 3 et faire meilleure impression.

Pour ce qui est de la qualité des photos en mode automatique, sans aucun traitement bien sûr, voici ce que ça donne, le résultat n’est pas mauvais sur des photos classiques en x1.

Le smartphone dispose également d’un zoom x10, permettant de rapprocher certains éléments qui sembleraient trop lointains. Sur ce point, s’il ne faut pas trop lui en demander, il se débrouille cependant correctement, il est appréciable de voir qu’en effet, l’appareil propose une qualité photo qui n’est pas si mauvaise quand on l’exploite à son zoom maximal.

De nuit, le Poco X5 Pro ne se débrouille pas trop mal.

De nuit en revanche, c’est juste correct, on réussit à voir les éléments de décor, mais ne comptez pas chercher les détails. Ce n’est cependant pas un photophone de renom, comme peuvent l’être les iPhone, Galaxy S ou les hauts de gamme de chez Huawei. Poco n’a pas mis le focus sur l’appareil photo de son smartphone, ce n’est pas très grave, la qualité globale reste intéressante dans tous les cas.

Logiciel MIUI

MIUI 14 est la dernière interface de Xiaomi, qui repose encore ici sur Android 12 et devrait bientôt être mise à jour avec Android 13. Bien que les fonctionnalités soient similaires à celles de MIUI 13, il y a quelques améliorations notables, tant sur le plan pratique qu’esthétique. Mais avant de parler des avantages, parlons de quelques petits inconvénients du smartphone, sur le plan logiciel.

Il s’agit d’un téléphone de milieu de gamme, donc nous pouvons nous passer des applications pré-installées. Amazon, Facebook, Snapchat, Prime Vidéo, Booking, AliExpress, TikTok et WPS Office, ainsi que les 6 jeux pré-installés, ne sont pas forcément utiles pour tout le monde. Ces applications partenaires paient le constructeur pour être installées par défaut dans le smartphone, mais il n’est pas souhaitable de trouver autant de bloatwares dans un appareil à près de 400 euros. Fort heureusement, le nombre est limité, face à d’autres smartphones qui en proposent 10 fois plus et parfois même, jusqu’à une centaine.

Mais dans l’ensemble, l’interface est agréable, et nous sommes habitués à la fluidité et au confort d’utilisation de MIUI sur les smartphones Xiaomi. Chez Poco, nous avons même accès au tiroir d’applications que Xiaomi n’inclut pas par défaut.

La plupart des applications sont celles de Google, comme pour le téléphone et les messages, mais nous avons également accès au navigateur Mi. Bien qu’il soit pratique, pourquoi son icône est-elle carrée alors que toutes les autres sont arrondies ? C’est l’un des mystères de ce téléphone.

Le centre de notifications s’active en faisant glisser l’écran de haut en bas sur la gauche, tandis que le centre de contrôle se trouve à droite, comme sur un célèbre téléphone américain avec une pomme sur l’arrière que l’on connaît tous. Cependant, Xiaomi est allé plus loin et permet de naviguer entre les deux en faisant glisser de gauche à droite ou vice versa, ce qui est très pratique.

En tout cas, les utilisateurs d’iOS ne seront pas perdus chez MIUI, car l’interface est assez similaire. En tant qu’utilisateur d’iPhone moi-même, je trouve même l’interface agréable.

Connectivité et sécurité

Le Poco X5 Pro 5G offre deux modes de déverrouillage très en vogue ces temps-ci : le capteur d’empreintes digitales et la reconnaissance faciale. Commençons par cette dernière. La reconnaissance faciale ne se fait que via la caméra frontale de l’appareil, avec une reconnaissance en 2D du visage de l’utilisateur. C’est un peu dommage car il est possible de déverrouiller le smartphone à l’aide d’une simple photo de l’utilisateur si celle-ci est prise correctement. Mais Google ou Xiaomi pourraient chacun de leur côté, modifier le logiciel pour que cela ne soit plus possible. Samsung le fait bien avec sa technologie Knox sur ses smartphones Galaxy S.

La reconnaissance faciale fonctionne néanmoins bien et est rapide, et l’on peut régler la possibilité d’utiliser la luminosité maximale en pleine nuit. Cette option peut être désactivée pour éviter d’être ébloui en regardant son smartphone tôt le matin ou en pleine nuit. Cependant, l’utilisation du capteur d’empreintes digitales est également pratique et rapide, généralement plus fiable que les capteurs sous l’écran, et est situé dans la tranche droite du smartphone sur le bouton de verrouillage / déverrouillage jaune.

D’autres options de déverrouillage sont également disponibles, comme l’utilisation d’un mot de passe, un code à 4 chiffres ou plus, ou encore le schéma à points d’Android. SmartLock permet également de déverrouiller le smartphone avec des appareils connectés en Bluetooth.

Le Poco X5 Pro 5G est également compatible avec la 5G et toutes les bandes cellulaires françaises, y compris les bandes 700 MHz et 800 MHz ainsi que la bande 3500 MHz, qui est la « véritable » 5G française. Bien que la vraie 5G soit millimétrique, elle arrivera en France dans quelques temps, mais ça, le smartphone n’est pas compatible avec.

Les débits en Wi-Fi 6 du smartphone sont très bons.

En ce qui concerne la connectivité, le Poco X5 Pro 5G dispose du Bluetooth 5.2 et du Wi-Fi 6, ainsi que du NFC pour les paiements sans contact avec Google Pay. La connectique physique de l’appareil se compose d’un port Jack 3,5 mm sur la partie supérieure et d’un connecteur USB-C pour le transfert de données via OTG.

Autonomie

Le Poco X5 Pro embarque une batterie de 5000 mAh, une caractéristique commune aux smartphones d’entrée et de milieu de gamme qui se distinguent par leur autonomie remarquable. Cependant, l’écart avec les smartphones haut de gamme qui disposent de batteries moins importantes tend à se réduire avec le temps.

En utilisation normale, le smartphone tient toute la journée sans problème, avec quelques appels, SMS, un peu de jeux et de navigation sur les réseaux sociaux. Mais si l’on se met à en avoir une utilisation intensive, avec la prises de photos en quantité, de vidéos, du partage de connexion et plus de jeux, alors, le Poco X5 Pro verra son endurance baisser, et il faudra le charger avant le début de soirée.

Pour les utilisateurs qui n’utilisent leur smartphone que très peu, il est possible de tenir deux voire trois jours sans trop de difficulté.

Le Poco X5 Pro 5G est livré avec un chargeur secteur de 67 Watts, une norme désormais courante sur les smartphones haut de gamme, mais également présente sur certains modèles d’entrée et de milieu de gamme. Il est donc possible de recharger rapidement le smartphone en moins de 40 minutes, ce qui est très pratique en cas d’oubli de la charge la veille. Il suffit le matin au réveil, de le brancher, le temps de prendre une douche et un petit déjeuner, il sera au minimum à 80% de charge.

Où acheter le Poco X5 Pro ?

Note finale

Poco X5

  • 9/10

    Esthétique

    Le Poco X5 Pro offre un look intéressant et élégant avec son dos jaune, couleur emblématique de la marque.
  • 10/10

    Écran

    L'écran est parfait, une dalle AMOLED avec une fréquence de 120 Hz, c'est tout ce qu'on demande.
  • 9/10

    Performances

    Si Poco est moins audacieux à mon goût, les performances restent toutefois très convenables.
  • 7/10

    Appareil photo

    L'appareil photo n'est pas parfait, tel en témoigne déjà la présence inutile d'un capteur macro.
  • 8/10

    Autonomie

    L'autonomie reste convenable, avec la charge rapide en plus de ça, pour regagner de l'autonomie en quelques minutes.
  • 7/10

    Durabilité

    Le constructeur promet au moins deux ans de mises à jour, ce qui n'est pas exceptionnel, mais cela reste convenable.

En résumé

Poco X5

Pour conclure ce test, on peut dire que le Poco X5 Pro est un très bon smartphone milieu de gamme. Malgré une tendance du constructeur à être moins agressif sur les tarifs que sur certaines autres références, les performances sont bonnes, l’écran est vraiment agréable et l’autonomie tient la route. On apprécie toujours la surcouche MIUI, malgré que les bloatwares ne soient pas vraiment désirés, on peut toujours les retirer toutefois si on ne souhaite pas ces applications. Enfin, certains points comme l’émetteur infrarouge sont toujours appréciés, ainsi que la présence du port Jack 3,5 mm.
8.3 /10

Les plus

  • La très belle dalle AMOLED
  • Le capteur d'empreintes réactif
  • La couleur jaune pétante
  • La connexion Wi-Fi 6

Les moins

  • L'appareil photo sensible aux reflets de lumière
  • La qualité audio médiocre
Voir la fiche produit

Où l'acheter ?

Produits alternatifs

Charles Gouin-Peyrot
Geek passionné d'informatique et de technologie, la légende raconte que je suis né dans une pomme au milieu des figurines Android. Mais il faut toujours se méfier des légendes.
Voir tous les articles de l'auteur

Sommaire


être rappelé