Test Honor Magic Vs : Un smartphone pliable à l'écran intérieur inutile ?

Le Honor Magic Vs est un smartphone haut de gamme pliable du constructeur chinois. A-t-il toutes les ressources pour rivaliser avec les plus grand noms, en particulier le Galaxy Z Fold 5 ?
Charles Gouin-Peyrot, le 26 octobre 2023
test du honor magic Vs

Notre avis

Le Honor Magic Vs n'est pas un mauvais smartphone, cependant, il a encore quelques lacunes, comme son écran central en 90 Hz et trop de rapprochements avec Huawei. Soit Honor prend son indépendance pour de bon, soit la marque appartient toujours à Huawei, mais cet entre-deux est étonnant. Sinon, l'écran externe est magnifique et tellement pratique, qu'il n'en rend pas l'écran interne aussi indispensable qu'on pourrait le penser.
8.3 /10

Les plus

  • Magnifique écran externe
  • Appareil photo de bonne qualité
  • Recharge rapide en 66W
  • Look premium très soigné

Les moins

  • Excessivement bancal à cause de l'appareil photo qui dépasse
  • Écran interne en 90 Hz seulement
  • Pas de charge sans fil
Sommaire

En concevant le Magic Vs, Honor a de façon surprenante privilégié sa fonctionnalité en tant que téléphone avant de mettre l’accent sur sa caractéristique pliable. C’est ce que l’on peut remarquer très rapidement après avoir utilisé l’appareil pendant quelques minutes. Le smartphone est conçu comme un appareil classique, avec un bel écran en façade, mais également un grand écran à l’intérieur. Cependant, l’écran en façade est tellement pratique à utiliser qu’il en ferait presque oublier l’écran intérieur, nettement plus grand.

Esthétique

Sur la face avant, se trouve l’écran externe, d’une taille de 6,45 pouces de diagonale, ce qui est franchement correct, n’oublions pas que c’est l’écran externe d’un smartphone pliable, c’est déjà bien assez grand comme ça comparé à d’autres smartphones comme le Galaxy Z Fold 5 notamment.

Cet écran aux bords très fins est franchement bien intégré et très discret, on ne remarque qu’à peine les détails de ce dernier lorsqu’il est éteint.

La charnière est ici assez fine, en tout cas nettement plus compacte que sur le concurrent coréen précédemment mentionné.

test du honor magic Vs

Car le Honor Magic Vs a compris une chose et ce n’est pas le premier de chez Honor à l’avoir compris, un smartphone doit se fermer intégralement. C’est pourquoi celui-ci se ferme totalement et qu’on ne retrouve pas de jour entre les deux parties de l’écran au niveau de la charnière.

test du honor magic Vs

C’est un avantage notable par rapport à ce que proposait Samsung avant la cinquième itération de ses smartphones pliables ! Honor avait d’ailleurs fait la leçon à son concurrent, qui semble l’avoir comprise.

Au dos, toujours en prenant le smartphone plié, se trouve un revêtement en verre brillant, assez sensible aux traces de doigts.

test du honor magic Vs

On y trouve également le module photo, qui dépasse allègrement de la surface de l’appareil ici. Ce dernier se compose de trois capteurs photo, ainsi que d’un système de flash LED, mais pas directement sur le module photo. Par ailleurs, on peut saluer Honor qui n’a mis qu’une petite mention “DESIGNED FOR MAGIC” sur la tranche du module photo, à peine visible. Ici, exit le bas de gamme “48 MP TRIPLE CAMERA”, ouf ! Sur un smartphone de cette catégorie, ça aurait franchement juré.

test du honor magic Vs

Ce que j’apprécie, c’est l’épaisseur du smartphone de seulement 12,9 mm une fois plus, c’est un peu plus épais que des smartphones hauts de gamme comme le Galaxy S23 Ultra ou l’iPhone 14 Pro Max, mais rien de bien dérangeant. Gardons à l’esprit que l’on a ici l’équivalent de deux smartphones en un avec l’écran géant central.

test du honor magic Vs

Ouvrons justement ce Magic Vs, pour découvrir le grand écran central de 7,9 pouces de diagonale. C’est la taille d’un iPad Mini en somme, le tout dans un smartphone qui loge dans votre poche. Heureusement qu’il faut le plier pour que ça rentre.

Une fois le smartphone ouvert, on retrouve l’écran qui prédomine fièrement, avec une pliure tout de même assez visible, surtout si l’on regarde du contenu avec un fond blanc. Le petit hack ici, est de consulter les sites avec le dark mode ou de le configurer dans les paramètres du smartphone.

test du honor magic Vs

Sur la partie droite de cet écran, se trouve la caméra frontale, une seconde ici, car une première se trouve déjà sur l’écran externe. Cette caméra frontale cependant n’est pas sous l’écran. Ce n’est pas une si mauvaise chose, car quand on voit comment Samsung a intégré sa caméra frontale sur le Fold 5, franchement, autant soit faire les choses complètement, soit ne pas les faire du tout.

Les bordures de l’écran sont assez larges, mais pas trop épaisses en hauteur. Cependant, si ce n’est pas très élégant sur un smartphone que l’on paie 1500 euros, c’est indispensable pour protéger l’écran de ce dernier. En effet, avec un plastique souple, il faut à tout prix éviter que les deux parties de la dalle ne se touchent pour ne pas les endommager.

test du honor magic Vs

Le smartphone ouvert, on retrouve sur la tranche gauche, les boutons de réglage du volume, sous la forme de deux boutons dans le même module.

Sur la tranche droite, se trouve le bouton de verrouillage / déverrouillage du smartphone, ce dernier intègre également le capteur d’empreintes digitales.

test du honor magic Vs

Sur la tranche supérieure, se trouvent un microphone, un haut-parleur, ainsi qu’un émetteur infrarouge. C’est toujours pratique pour allumer quelques appareils comme la clim, la TV ou d’autres accessoires avec son smartphone.

Sur la tranche inférieure, se trouvent le tiroir SIM, un second haut-parleur, le microphone pour les appels, ainsi que le connecteur USB-C pour la recharge et le transfert de données via OTG.

test du honor magic Vs

Maintenant, refermons le smartphone. Mais quelle déception quand on se rend compte qu’il n’est aucunement certifié comme étanche et qu’aucune norme de protection IP ne soit présente ici. Le bruit lors de la fermeture de l’appareil, un genre de “poc” très agréable et qualitatif. C’est clairement autre chose que le Galaxy Z Flip 4 qui faisait un espèce de claquement pas très digne d’un appareil aussi haut de gamme.

test du honor magic Vs

En revanche, posé, smartphone fermé, le Magic Vs est on ne peut plus instable, avec son appareil photo proéminent. C’est regrettable et ça force à soit, ne pas le poser, soit y mettre une coque, ce qui est du gâchis selon moi.

Écrans

Comme je l’ai mentionné précédemment, Honor a privilégié l’optimisation du Magic Vs lorsqu’il est fermé. En effet, l’écran extérieur est franchement très agréable à utiliser et aurait limite facilité à rendre l’écran intérieur, bien plus grand pourtant, inutile. C’est assez amusant alors que c’est un smartphone pliable, on peut l’utiliser au final sans le déplier et ce, sans aucun souci. Si bien que parfois, je n’ai même pas pensé à le déplier !

test du honor magic Vs

L’écran externe est doté d’un écran AMOLED de 6,45 pouces avec une fréquence de 120 Hz avec une résolution de 2560 x 1080 pixels. Cet affichage surpasse l’écran intérieur en termes de taux de rafraîchissement et de résolution et est également plus lumineux. Ses spécifications sont comparables à celles de nombreux écrans de téléphones haut de gamme, sauf qu’il lui manque la technologie LTPO pour l’adaptation dynamique du taux de rafraîchissement.

D’un autre côté, l’écran interne présente quelques limites malgré une bonne résolution de 2272 × 1984 px. Son taux de rafraîchissement est plafonné à 90 Hz, et il est légèrement moins lumineux et riche en couleurs que l’écran externe.

test du honor magic Vs

Pourquoi donc Honor n’a-t-il pas privilégié l’écran intérieur ? Pourquoi cet écran extérieur est en fait meilleur que le plus grand écran qui est censé être le clou du spectacle sur un smartphone pliable ? J’avoue ne pas trop comprendre la démarche.

Ce que j’apprécie en revanche, c’est la possibilité d’ouvrir l’écran un peu comme on le souhaite. Cela permet notamment de regarder du contenu vidéo avec l’écran relevé en face de soi, façon PC portable, c’est plutôt agréable.

test du honor magic Vs

C’est pratique notamment pour regarder des vidéos sur YouTube, avec la possibilité de contrôler la vidéo en bas de l’écran, là-dessus, rien à redire.

Niveau réglages, il est possible de paramétrer les écrans en 90 Hz non adaptatif pour l’écran interne, en 120 Hz adaptatif pour l’écran externe.

réglages de la fréquence sur le hgonor magic vs

Dans les paramètres de luminosité et de colorimétrie, on peut choisir un profil colorimétrique pour le Magic Vs. Il y a le choix entre deux, qui sont :

  • Couleurs normales
  • Couleurs vives

Toute personne utilisant un smartphone depuis quelques années, sait que le mode “Couleurs vives” apporte un bien meilleur résultat. C’est donc celui que j’ai choisi.

réglage colorimetrie honor magic vs

On peut également choisir la température de couleurs, avec des couleurs classiques, plus chaudes ou plus froides. Un cercle chromatique est également disponible, mais je vous conseille vivement de laisser ces paramètres tels que configurés par défaut.

reglages temperature de couleurs magic vs

Il est également possible de configurer un mode Always-On Display (Thème d’écran éteint chez Honor), permettant de laisser l’écran toujours allumé.

always on display honor magic vs

Ainsi, ce dernier donne en permanence certaines informations comme la date, l’heure et le niveau de batterie du smartphone.

Performances

Honor n’a pas doté son smartphone de la dernière puce en date, à savoir le Snapdragon 8 Gen 2 de chez Qualcomm. Mais à la place, le constructeur a choisi la puce de juste avant, un Snapdragon 8+ Gen 1. C’est dommage pour un smartphone de cette catégorie, malgré que certes, le Snapdragon 8+ Gen 1 permet de faire tout ce que dont on a besoin avec un smartphone, cependant, pour un appareil aussi cher, la dernière puce aurait été appréciée.

Pour le reste, Honor a également décidé de simplifier les choses, avec une seule version disponible, équipée de 12 Go de RAM et de 512 Go de stockage. C’est plus que ce que Samsung propose par défaut.

En regardant les applications de benchmark, le Magic Vs est en retard par rapport à certains des derniers fleurons, mais il se rapproche du Z Fold 4 en termes de performances pures. C’est dommage car il aurait pu proposer de meilleures performances, mais il reste bridé. Cependant, les bridages ne sont que dans les benchmarks, à l’utilisation, l’appareil reste franchement très agréable et ne subit aucun lag, aucun ralentissement.

Tels peuvent en témoigner les benchmarks que j’ai pu réaliser, avec un score de 4522 points en multi-core sur GeekBench et de 1 329 456 sur Antutu Benchmark. C’est très bon dans tous les cas, les performances du smartphone sont bonnes.

test performances honor magic vs

De même au niveau de la RAM, les débits ne sont pas mauvais, de l’ordre de 3664 Mo/s en lecture et 3727 Mo/s en écriture. Le tout avec seulement 28,3 nanosecondes de latences, c’est franchement très bon. Concernant le stockage, c’est également convenable, avec des débits de l’ordre de 897 Mo/s en lecture et la même chose en écriture ici, c’est assez rare, cependant, gardez en tête que c’est un benchmark.

3dmark honor magic vs

Enfin, concernant les performances graphiques, le Snapdragon 8+ Gen 1 intègre la puce Adreno 730, une excellente puce graphique qui a su montrer ses performances. Elle peut faire tourner absolument tous les jeux et le tout, avec une parfaite fluidité, enfin, en 90 Hz sur l’écran interne … Vu que ce dernier n’offre pas plus.

Appareil photo

La plupart des appareils pliables font des compromis sur les caméras jusqu’à un certain point. C’est également vrai ici la meilleure caméra d’Honor se trouve sur son fleuron le Magic 5 Pro, et non sur le Magic Vs mais ce smartphone pliable n’est pas mauvais pour autant, bien loin de là.

appareil photo du honor magic vs

Commençons par les caméras arrière, où vous trouverez un trio d’options : un appareil photo principal de 54 MP, f/1.9, un ultra grand-angle de 50 MP et un téléobjectif de 8 MP avec un zoom optique 3x.

Le Honor Magic Vs offre pas mal de modes de prise de vue, mais ne tombe pas non plus dans l’aberrance du RedMagic 8S Pro, avec des modes pour ce dernier parfois en doublon, voire inutiles. Ici, on retrouve les modes de prise de vue suivants :

  • Ouverture
  • Cliché nocturne
  • Portrait
  • Photo
  • Vidéo
  • Film
  • Pro
  • Ralenti
  • Panorama
  • Time-Lapst
  • Filigranes
  • Super Macro
  • Dual-View
  • Haute résolution (54 MP)
  • Scanner de document
  • Storia

C’est assez complet et ces divers modes permettent de prendre toutes les photos que l’on souhaite, toutes les vidéos même ! Il est même possible de faire certains effets artistiques, bref, de quoi s’amuser avec son smartphone en profitant de clichés de qualité.

Ce que j’apprécie également, c’est la présence d’un grand-angle permettant de faire des photos à x0,5. Une chose rare, que Samsung a abandonnée sur quelques-uns de ses smartphones, que quasiment seul Apple propose. Mais ici, le Honor Magic Vs offre cette fonctionnalité, je ne peux qu’en être ravi.

Les photos sont de bonne qualité, l’objectif principal est franchement convaincant malgré la météo pas très clémente en cette journée. Les couleurs sont justes et ne sont pas saturées, comme ça peut l’être sur les concurrents coréens notamment.

Les photos en revanche avec le mode grand-angle sont un peu plus sombres, la luminosité n’est pas la même que sur le capteur principal. En revanche, la qualité reste convenable sans soucis. Mais quand on dépasse le zoom x3 et que l’on passe en x5, tout de suite, la qualité des couleurs se dégrade nettement. En x10, les photos restent toujours d’une qualité très correcte.

Cependant, en x30, les élements semblent très brouillon, la qualité d’image n’est franchement pas convaincante.

De même ici sur ces quelques autres photos prises avec le zoom x30, la qualité d’image est très moyenne, les textes sont très peu lisibles et les détails totalement absents. Ne parlons pas des couleurs qui ne sont pas non plus au rendez-vous.

Logiciel

Le logiciel est la principale raison de ne pas choisir le Magic Vs et de préférer le pliable de Samsung. Si le Honor Magic Vs se débrouille bien, on note encore quelques petits bugs logiciels. Rien de dramatique, cependant, pour tout utilisateur attentif au moindre détail, ça se remarque.

Le Honor Magic Vs est livré avec Android 13, avec la surcouche MagicOS 7.1. MagicOS est loin d’être ma surcouche Android préférée en temps normal, et la situation n’est pas aidée ici par une intégration à moitié aboutie des fonctionnalités pliables, en omettant même plusieurs fonctionnalités qui sont pourtant intégrées dans Android lui-même.

Aucun des ajouts présents dans Android 12L axé sur les pliables n’est inclus ici, comme la barre des tâches ou la version multitâche de Google. On note également qu’Honor, qui prétend être séparé de Huawei depuis quelques années maintenant, a pourtant bien conservé un grand nombre de fonctionnalités acquises lors de l’appartenance à Huawei.

Honor propose son propre mode d’écran divisé vertical pour exécuter deux applications, et cela fonctionne assez bien, mais les smartphones de chez Samsung apportent plus de polyvalence dans ce domaine.

Tout aussi frustrant est le fait qu’à chaque fois que vous ouvrez et fermez le téléphone, une fenêtre pop-up vous avertit que certaines applications pourraient ne pas s’afficher correctement et vous suggère de les rouvrir.

L’autre problème logiciel n’est pas vraiment la faute d’Honor : trop d’applications Android ont du mal à gérer le grand écran intérieur carré. Certaines applications s’ouvrent dans des fenêtres plus étroites et insèrent des bandes noires sur l’écran. D’autres s’ouvrent entièrement, mais agrandissent le contenu de sorte que presque rien n’est visible. Les appels vidéo se recadrent souvent mal, coupant la moitié de l’image.

Cela fait des années que les pliables existent et le support des applications ne semble guère s’améliorer, même pour des développeurs majeurs comme Instagram, Twitter et WhatsApp. Espérons que le développement des smartphones pliables sur le marché au fil du temps accélérera les choses, mais pour l’instant, soyez prêt à faire des compromis.

YouTube fonctionne bien en mode écran plié.

Enfin, dans une touche bienvenue, Honor a annoncé qu’il fournira trois ans de mises à jour de la version Android pour le Magic Vs, ainsi que cinq ans de correctifs de sécurité. Cela ne correspond pas tout à fait à la promesse de mises à jour complètes du logiciel de quatre ans côté Samsung, mais c’est une grande amélioration par rapport aux précédents smartphones Honor.

Connectivité et sécurité

Le Honor Magic Vs est un peu “dépassé” en termes de connectivité sans fil. C’est franchement dommage, car on aurait pu y retrouver du Wi-Fi 7, mais non, c’est uniquement une connectivité Wi-Fi 6 sur ce smartphone, même pas de Wi-Fi 6E … De même pour le Bluetooth, c’est du 5.2, alors que le 5.4 vient de sortir il y a quelques temps, le SoC ne permet pas de profiter de cette technologie. En revanche, on aurait au moins pu espérer du Bluetooth 5.3, mais ce n’est pas au programme.

Fort heureusement, l’appareil offre le NFC, permettant de payer sans contact avec son smartphone en utilisant Google Pay notamment. Il est bien évidemment compatible 5G, ce qui est un minimum en 2023, surtout sur un smartphone aussi onéreux. L’appareil est compatible 5G sur toutes les bandes françaises.

test honor magic vs

On y retrouve également un connecteur USB-C 3.1, ce n’est pas la même vitesse que chez Samsung, mais c’est convenable. Ce connecteur sert pour la recharge ainsi que le transfert de données via OTG.

Niveau sécurité, on profite d’un capteur d’empreintes digitales situé dans le bouton de verrouillage / déverrouillage du smartphone. C’est pratique et en même temps, c’est un peu la seule solution, à moins d’intégrer deux capteurs d’empreintes, un sous chaque écran … Ce qui n’aurait pas été très pratique ni très rentable pour le constructeur.

Ici, le capteur d’empreintes fonctionne très bien, il est fiable, comme tous les capteurs d’empreintes dans le bouton de déverrouillage des smartphones, cette technologie ‘est maintenant plus à prouver.

En ce qui concerne la reconnaissance faciale, cette dernière est également satisfaisante et peut se faire via les deux caméras frontales cette fois-ci. Via la caméra frontale de l’écran externe, et celle de l’écran principal, à l’intérieur de l’appareil.

test du honor magic Vs

Comme toujours, ce genre de technologie fonctionne bien, du moment que l’on reste en face avec une luminosité convenable. En pleine nuit, à moins de vouloir la pleine luminosité en pleine face, c’est toujours très agréable à minuit quand on est dans son lit … Ici, pas de capteur de reconnaissance faciale 3D, comme le constructeur le fait pourtant sur son Magic 5 Pro.

test honor magic vs

Qui dit reconnaissance 2D dit également possibilité de déverrouiller le smartphone à l’aide d’une simple photo, ce qui n’est pas très sécurisé. Cependant, ce souci n’est pas spécifique à Honor, mais à la quasi-totalité des smartphones Android à reconnaissance faciale 2D.

Autonomie

Malgré la conception d’un appareil pliable plus fin que le smartphone pliable de Samsung, Honor est parvenu à intégrer une batterie de plus grande capacité.

La capacité de 5000 mAh ici est parmi les meilleures que vous trouverez sur n’importe quel téléphone haut de gamme pliable et même n’importe quel smartphone haut de gamme tout court. Ces derniers ayant habituellement un peu moins d’ailleurs. On regrette toutefois l’absence de charge sans fil sur ce smartphone. Il serait grand temps que les constructeurs généralisent cette technologie, surtout sur des appareils hauts de gamme comme ce Magic Vs.

test gonor magic vs

Niveau autonomie, c’est très convenable, en utilisation normale, et ce, malgré les deux écrans, l’appareil tient la journée sans trop de soucis. Il faut dire que l’on n’utilise pas les deux écrans en même temps certes, mais l’écran interne, le plus grand, est un peu plus consommateur en énergie. Cependant, pour pallier cela, Honor ne propose que du 90 Hz sur ce dernier, c’est regrettable, mais c’est une solution.

La charge est également rapide, avec une charge filaire de 66W via USB-C. J’ai constaté qu’elle pouvait recharger 40% de la batterie en seulement 15 minutes, et 77% en une demi-heure. Honor n’a pas opté pour une charge ultra-rapide 200 Watts comme peuvent le faire certains constructeurs. Pour cause, une charge plus rapide dégrade la batterie plus rapidement, ce n’est certainement pas ce que souhaite le fabricant ici.

Où acheter le Honor Magic Vs au meilleur prix ?

--
5/5 - (2 votes)

Note finale

  • 8/10

    Esthétique

    Le seul point bloquant, l'appareil photo qui dépasse allègrement, rendant le smartphone très instable posé à plat.
  • 8/10

    Écran

    L'écran externe est merveilleux. Cependant, l'écran interne du Magic Vs est limite à 90 Hz, c'est très décevant.
  • 9/10

    Performances

    Le Snapdragon 8+ Gen 1 est un excellent SoC, cependant, on aurait apprécié le dernier en date lors de la sortie du smartphone.
  • 9/10

    Appareil photo

    L'appareil photo n'est certes pas la caractéristique la plus intéressante des smartphones pliables, mais ici, Honor s'est franchement bien débrouillé.
  • 8/10

    Autonomie

    L'autonomie est également très convenable, un tel smartphone qui tient une journée complète, c'est satisfaisant.
  • 8/10

    Durabilité

    Honor promet 5 ans de mises à jour de sécurité, c'est mieux qu'avant. Reste-t-il maintenant à proposer les mises à jour logicielles.

En résumé

Le Honor Magic Vs n'est pas un mauvais smartphone, cependant, il a encore quelques lacunes, comme son écran central en 90 Hz et trop de rapprochements avec Huawei. Soit Honor prend son indépendance pour de bon, soit la marque appartient toujours à Huawei, mais cet entre-deux est étonnant. Sinon, l'écran externe est magnifique et tellement pratique, qu'il n'en rend pas l'écran interne aussi indispensable qu'on pourrait le penser.
8.3 /10

Les plus

  • Magnifique écran externe
  • Appareil photo de bonne qualité
  • Recharge rapide en 66W
  • Look premium très soigné

Les moins

  • Excessivement bancal à cause de l'appareil photo qui dépasse
  • Écran interne en 90 Hz seulement
  • Pas de charge sans fil

Produits alternatifs

Charles Gouin-Peyrot
Geek passionné d'informatique et de technologie, la légende raconte que je suis né dans une pomme au milieu des figurines Android. Mais il faut toujours se méfier des légendes.
Voir tous les articles de l'auteur

Sommaire


être rappelé