OBSERVATOIRE « LEMON » DU RAPPORT A LA SCIENCE ET AUX NOUVELLES TECHNOLOGIES

Guillaume, le 17 janvier 2021 Etude / Sondage
1. Enquête Ifop x Lemon

Volet 1 : L’intention de se faire vacciner et l’adhésion à l’imposition d’un « passeport vaccinal » dans divers aspects de la vie des Français

Étude Ifop pour Lemon.fr

En pleine campagne de vaccination massive, marquée par une forte tendance à l’intention de se faire vacciner, Lemon.fr fait appel à l’Ifop afin d’évaluer la corrélation entre les “anti-5G” et les “antivax”, et sort cette semaine le premier volet de l’enquête axé sur l’accueil des Français à la science et aux nouvelles technologies. Si cette enquête a vocation à être complétée par un second volet sur l’aspect vaccin et 5G, elle révèle d’ores et déjà que la majorité des Français se disent favorables à la mise en place d’un “passeport vaccinal”, soit l’obligation d’être vacciné pour pouvoir réaliser certaines activités. 

Alors que la campagne de vaccination s’accélère dès la semaine prochaine, 54% des Français souhaitent se faire vacciner, soit trois points de plus que la première de janvier, et surtout quinze de plus qu’en décembre. Cette nouvelle image positive de la vaccination, amorcée par l’efficacité des premières injections qui ont montré leur innocuité, et qui semble se poursuivre, ne touche tout de même pas l’ensemble de la population de façon homogène. En effet, des populations récalcitrantes demeurent chez les femmes, les jeunes, les catégories populaires et les publics défiants à l’égard des institutions.

L’intention de se faire vacciner contre la COVID-19 – évolution depuis novembre 2019

1. Enquête Ifop x Lemon

En ce qui concerne « l’après » campagne de vaccination et de la perspective d’un « passeport vaccinal », 62% des Français se disent en faveur de la vaccination obligatoire en ce qui concerne les personnes souhaitant prendre l’avion pour se rendre à l’étranger.

« Passeport vaccinal » qui, selon les professionnels du tourisme, pourrait être institué en raison des conditions strictes de départ et d’arrivée dans de nombreux pays. D’autre part, 60% des Français souhaiteraient que seules les personnes vaccinées contre la Covid-19 soient autorisées à rendre visite aux personnes vulnérables en maisons de retraite ou à l’hôpital.

Pour ce qui est de la mise en place de ce « passeport vaccinal » au quotidien, la France semble être coupée en deux : la moitié se prononce en faveur d’une obligation de vaccination faite à tous les usagers des transports en commun (52%), aux élèves et personnels des collèges et lycées (50%), aux spectateurs des cinémas et salles de spectacle (50%) ainsi qu’aux salariés souhaitant exercer leur activité sur leur lieu de travail habituel (50%). Seule activité pour laquelle une minorité des Français adhère à l’obligation vaccinale : la fréquentation des commerces (45%), ceux-ci pouvant déjà recevoir du public… sans vaccin.

L’adhésion à l’obligation vaccinale contre la Covid-19 dans différentes situations

2. Enquête Ifop x Lemon

Dans le détail, on observe plusieurs facteurs qui influencent l’adhésion aux différentes déclinaisons du « passeport vaccinal », tel que l’âge. En effet, les plus jeunes figurent parmi les plus récalcitrants à l’imposition de la vaccination dans plusieurs contextes, alors que les plus âgés en sont les premiers défenseurs (chez les 65 ans et plus : 62% à 78% d’adhésion aux différentes modalités testées).

On observe également des divergences en ce qui concerne le genre, puisque les femmes affichent des taux d’adhésion nettement inférieurs à ceux des hommes, ces dernières étant majoritairement enjointes à adopter une posture de précaution à ce sujet, de par le fait qu’elles soient encore bien souvent assignées aux tâches relatives à la santé de leur foyer.

En ce qui concerne la catégorie socioprofessionnelle, les CSP- se révèlent moins favorables que la moyenne à la vaccination obligatoire… de même que les cadres, preuve que la réticence va au-delà du niveau de vie ou de diplôme.

Pour ce qui est du bord politique, les sympathisants du Rassemblement National apparaissent cette fois encore parmi les plus réticents à l’idée d’un « passeport vaccinal », contrairement aux sympathisants d’Europe Écologie Les Verts, majoritairement favorables. 

3. Enquête Ifop x Lemon

Pour finir, deux autres facteurs plus contextuels jouent un rôle déterminant dans l’appréciation du « passeport vaccinal » par les Français : la confiance en l’institution et la science.

Ainsi, en fonction de leur degré de confiance ou non face au Conseil Scientifique, ou encore au ministre de la Santé Olivier Véran, ils seront soit majoritairement favorables aux mesures qui tendent vers une obligation vaccinale, ou, à l’inverse, farouchement opposés.

Étude Ifop pour Lemon.fr et Le Parisien réalisée par questionnaire auto-administré en ligne du 11 au 12 janvier 2021 auprès d’un échantillon de 1 028 personnes, représentatif de la population âgée de 18 ans et plus résidant en France métropolitaine.

Vous pouvez télécharger l’intégralité du PDF reprenant les chiffres de l’enquête via ce lien.

Guillaume Debreu
Guillaume
Passionnée par l'univers des Telecom, j'ai créé ce site pour aider chacun à mieux s'y retrouver au milieu de la guerre des prix des opérateurs aussi bien sur les forfaits mobile que sur les box internet. La dynamique du secteur en a fait mon métier.
Voir tous les articles de l'auteur

être rappelé