Source Mobile et l’ifop ont fait une étude auprès des Francais sur le sujet de la sobriété numérique et de l’engagement solidaire.

Aujourd’hui, l’écologie est au cœur des habitudes de vie d’une grande majorité de Français. Conscient que ces enjeux concernent tout un chacun, chaque citoyen peut adapter son quotidien afin qu’il soit plus responsable.

Le domaine du numérique est particulièrement polluant, c’est pourquoi agir dans ce domaine pourrait avoir un impact important sur l’empreinte écologique d’un individu : on parle de sobriété numérique.

Qu’est-ce que la sobriété numérique ? Les Français sont-ils prêts à associer numérique et écologie ? Les actions solidaires ont-elles la côte chez les Français ? Voyons aujourd’hui de plus près quelle place occupent la sobriété numérique et l’engagement solidaire dans le quotidien des Français grâce à une étude iFop de Source Mobile (pour Bouygues Telecom). Nous finirons par nous pencher plus précisément sur Source Mobile, le forfait mobile qui se veut économique et responsable.

Qu’est-ce que la sobriété numérique ?

La sobriété numérique est un concept qui fait référence à une utilisation raisonnée et responsable des technologies numériques pour réduire leur impact environnemental, économique et social. Elle consiste à adopter une attitude plus consciente de l’utilisation des outils numériques en limitant notamment la consommation d’énergie, la production de déchets électroniques et les émissions de gaz à effet de serre liées à l’utilisation de ces technologies.

La sobriété numérique encourage également à limiter l’utilisation des technologies numériques dans les domaines où elles ne sont pas essentielles. De plus, elle vise à réduire la surconsommation d’informations, à favoriser l’utilisation de logiciels libres et à promouvoir des comportements éthiques et respectueux des droits de l’homme dans l’industrie numérique.

En somme, la sobriété numérique invite les individus et les organisations à utiliser les technologies numériques de manière responsable et durable afin de réduire leur impact négatif sur l’environnement et la société.

Les Français sont-ils prêts à associer numérique et écologie ?

Le fait est que, d’après cette étude iFop, 62 % des Français font déjà attention à limiter leurs usages numériques, un nombre qui s’élève même à 65 % chez les 15-34 ans.

Si renoncer complètement au numérique n’est pas une option pour une large majorité de Français, beaucoup sont prêts à faire des écogestes pour réduire leur empreinte numérique :

  • 91 % souhaitent garder leur téléphone plus longtemps ;
  • 89 % trient régulièrement leur boîte mail et leurs données stockées ;
  • 84 % privilégient le Wifi plutôt que la 4G : la 4G consommerait plus d’énergie que la connexion Wifi ;
  • 65 % achètent des équipements numériques reconditionnés ou d’occasion ;
  • 62 % réduisent leur temps passé sur des écrans numériques ;
  • 60 % consomment moins de vidéos au quotidien, qu’il s’agisse de films ou de séries en streaming.

Engagement solidaire : les actions solidaires ont-elles la côte chez les Français ?

Faire des petits gestes au quotidien pour réduire son empreinte numérique est déjà une grande action menée pour la planète. Mais, l’étude iFop s’est également attardée sur un autre aspect de l’engagement des Français : les actions solidaires.

Les Français ont-ils l’habitude de faire des dons ?

De cette étude, il ressort que 56 % des Français ont déjà fait des dons à des associations ou aimeraient en faire. Les 15-34 ans sont même plus enclins à donner puisque 66 % d’entre eux ont déclaré avoir déjà fait des dons.

Si parmi ces dons, 65 % des Français préfèrent des dons en nature, 38 % font régulièrement des micro dons financiers à des associations. Là encore, ces chiffres sont plus élevés chez les 15-34 ans avec respectivement 71 % et 45 %.

Remarque :
57 % des Français attendraient des entreprises qu’elles les aident à être plus solidaires

Qu’est-ce qui empêche les 15-34 ans de faire des dons aux associations ?

L’étude s’est également penchée sur les différents freins que les Français peuvent avoir concernant les dons aux associations. Deux raisons ressortent majoritairement pour les 15-34 ans :

  • Pour 75 %, les dons aux associations risqueraient de leur coûter trop cher ;
  • Pour 47 %, les démarches pour faire des dons seraient trop compliquées.

De ce constat émerge une conclusion : le besoin de faire des dons plus facilement sans que ce soit financièrement trop impactant pour les Français. À cela, un projet a su répondre présent : Source Mobile.

Source Mobile : qu’est-ce que c’est ?

Source Mobile est un forfait mobile sans engagement qui vous offre :

  • 40 Go de données mobiles, dont 10 Go en Europe et en Outre-mer ;
  • Appels, SMS et MMS illimités depuis et vers la France, l’Europe et les DOM ;
  • Accès au réseau Bouygues Telecom.

Ce forfait mobile est au prix de 10 €/mois sans condition de durée. Ainsi, c’est un forfait économiquement très intéressant.

De plus, et c’est là toute son unicité, Source Mobile est un forfait mobile qui se veut engagé et solidaire grâce à son association avec le moteur de recherche solidaire Lilo. En effet, ce forfait se propose de convertir chaque mois les données mobiles non utilisées en « gouttes d’eau » Lilo. Cette monnaie virtuelle permettra ensuite d’être reversée en argent réel comme don aux associations de votre choix.

Depuis son lancement il y a un peu plus d’un an, plus de 600 associations ont pu être soutenues grâce au forfait mobile Source Mobile.

Ainsi, le forfait Source Mobile est une solution économique pour consommer plus responsable. Si beaucoup pensent que l’écologie a souvent un coût financier et que cela peut coûter cher de faire des actes solidaires, Source Mobile est engagé à vous faire changer d’avis. Associez actions et solidaire et réduction de votre empreinte numérique grâce à ce forfait mobile responsable et engagé.

5/5 - (2 votes)

Guillaume
Passionnée par l'univers des Telecom, j'ai créé ce site pour aider chacun à mieux s'y retrouver au milieu de la guerre des prix des opérateurs aussi bien sur les forfaits mobile que sur les box internet. La dynamique du secteur en a fait mon métier.
Voir tous les articles de l'auteur
Commentaires
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


être rappelé