Comparer toutes les offres de box Internet et tous les forfaits mobiles du moment !

Les astuces pour bien choisir une box internet ADSL/VDSL

Benjamin Rhéaume, le 11 mars 2020 FAQ

En matière de box internet, les offres ADSL/VDSL restent toujours d’actualités puisque nombreux sont encore les zones inaccessibles à la Fibre optique. Afin de choisir la bonne offre ADSL/VDSL, jetez un œil aux informations suivantes, elles pourraient se révéler utiles.

ADSL et VDSL : de quoi s’agit-il ?

ADSL et VDSL sont des technologies de raccordement de connexion internet à domicile. Même si L’ADSL existe depuis longtemps, l’internet à domicile n’a cessé d’évoluer depuis son apparition. Ce terme signifie Asymmetric Digital Subscriber Line ou Ligne Numérique d’Abonné. Son mode de fonctionnement consiste à exploiter toutes les données numériques émises ou reçues et les transmettre à travers le câble téléphonique fixe. Pour permettre aux clients d’appeler et de se connecter sur internet, l’ADSL exploite des fréquences plus élevées qu’un poste fixe. Cette technologie délivre un débit descendant allant de 1 Mb/s à 8 Mb/s et un débit montant jusqu’à 1 Mb/s au max. Elle existe en une autre version plus évoluée : l’ADSL2+. Cette dernière utilise des fréquences plus hautes que l’ADSL de base et offre des débits plus améliorés. Avec l’ADSL2+, il est possible de profiter d’une vitesse en téléchargement jusqu’à 25 Mb/s.

Pour ce qui est du VDSL, ce terme signifie Very High Bit Rate DSL. Cette technologie fonctionne à partir du réseau téléphonique et les fils de cuivre. Elle est capable d’offrir une vitesse de connexion encore plus rapide que celle de l’ADSL. En fait, le VDSL peut délivrer des débits descendants de 15 à 70 Mb/s et des débits ascendants de 1 à 12 Mb/s. Cependant, sa portée dépend de la position de la ligne par rapport au logement de l’abonné. Si elle est supérieure à 1 km, les débits à profiter resteront les mêmes que ceux de l’ADSL 2+. Le VDSL dispose aussi d’une version supérieure : le VDSL2. Celle-ci peut afficher un débit théorique descendant jusqu’à 100 Mb/s et un débit ascendant jusqu’à 40 Mb/s.

Choisir une offre ADSL / VDSL

Les fournisseurs d’accès à internet commercialisent différents types d’offres ADSL/VDSL. Il est toujours préférable de définir par avance vos réels besoins avant de souscrire à un abonnement. Si vous n’avez que des besoins minimes en connexion, choisissez un abonnement avec internet seul. La majorité de ces genres de forfaits internet inclut aussi les appels illimités vers les fixes métropolitains. Dans le cas contraire, il faudra se tourner vers les offres Triple Play. Vous trouvez dans ces offres un service complet : accès internet ADSL ou VDSL, téléphonie illimitée et télévision. Toutefois, les services peuvent varier en fonction de l’abonnement. Certains ne proposent que des appels vers les fixes tandis que d’autres permettent de joindre également les portables.

Il y a aussi des abonnements qui incluent des appels depuis et vers l’étranger dans leurs prix. Les destinations ne sont pas forcément les mêmes, mais l’Europe y figure toujours. Il existe également les offres qui mettent en avant des services dernier cri tels qu’un assistant vocal, un lecteur Blu-Ray ou encore un service de maison connectée… En somme, il vous faudra procéder à une comparaison pour déterminer l’abonnement qui vous correspond le mieux.

Que choisir : avec ou sans engagement ?

Selon l’opérateur, les box ADSL et VDSL peuvent bénéficier du « sans engagement » ou avec une certaine durée d’engagement. Seuls les grands opérateurs tels qu’Orange, Bouygues Telecom, Free et SFR demandent un engagement de 12 ou 24 mois. Les offres sans engagement quant à elles se trouvent chez les opérateurs low-cost et les opérateurs virtuels (MVNO). En quoi ces deux types d’offres sont-elles différentes ? Les offres avec engagement sont à bas prix pendant les 6 ou 12 premiers mois. Les services qui les composent sont très intéressants sur tous les niveaux qu’il s’agisse d’appels, de connexion ou de télévision.

Il convient de rappeler que vous n’avez pas le droit de résilier une offre avec engagement durant la période convenue. Dans le cas contraire, vous devrez vous acquittez des mensualités restantes ainsi que des frais de résiliation. En outre, les mensualités des abonnements avec engagement se verront augmenter au bout de 6 ou 12 mois. Cela arrive si vous continuez à poursuivre votre abonnement. Bien sûr, les prix changent !

Les offres sans engagement quant à elles garantissent une totale liberté. Vous pouvez donc les décliner à tout moment sans avoir à payer des frais importants. De plus, les forfaits les moins chers et les forfaits à bas prix se trouvent dans ces genres d’offres. Leurs inconvénients restent leurs contenus restreints. Dans la majorité des cas, les débits sont moins séduisants et les appels illimités ne sont valides que vers les fixes. Avec certaines offres sans engagement, vous devez payer des frais supplémentaires. Par exemple pour pouvoir profiter de la TV ou appeler vers les mobiles.

Articles connexes
Commentaires
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


être rappelé