Comparer toutes les offres de box Internet et tous les forfaits mobiles du moment !

Fake news : comment les repérer ?

Dana, le 14 novembre 2020 Blog
fake news

Au jour de la circulation et de la multiplication des informations sur tous les média, le nombre de fake news explose. Les réseaux sociaux et internet sont devenus le premier support pour le relai de ces fausses informations. Vidéos, articles, tweet ou encore interview, les fausses informations ou infox prennent toutes les formes. Il est alors important de rester vigilant et savoir les trouver. Voici nos conseils pour repérer et éviter les fake news.

Qu’est-ce qu’une fake news ?

Avec la multiplication des réseaux sociaux et de la circulation des informations sur les différents supports numériques, les fausses informations explosent. De la petite rumeur au grand complot, les fake news viennent se mêler aux vraies informations et brouillent les pistes.

Définition de la fake news

L’expression fake news est aujourd’hui entrée dans le langage commun. Ces deux termes anglais, signifiant « fausses nouvelles », désignent les informations truquées qui circulent notamment sur internet.

Elles peuvent prendre toutes les formes : de l’article pseudo scientifique, à l’interview dans laquelle l’interviewé propose « une vérité alternative » en passant par la vidéo ou même la photographie. Les infox ont pour objectif de fournir une news erronée pour faire de la désinformation. Elles peuvent dès lors se trouver sous toutes les formes que prennent aujourd’hui les canaux d’information.

Histoire des fake news

Les fausses informations ont toujours existé. Sous forme de rumeurs, elles ont parfois été utilisées comme des blagues ou des plaisanteries, annonçant l’arrivée des martiens par exemple. Mais la désinformation est également une stratégie mise en place pour duper, manipuler ou tromper pour servir les intérêts de certains. C’est le cas notamment pendant des conflits ou des tensions afin d’instrumentaliser des rumeurs dans une certaine optique politique.

Aujourd’hui les fausses informations ont pris une autre ampleur par le biais des réseaux sociaux.  On parle maintenant de fake news, d’intox, d’infox ou encore de hoax. Ces informations se basent sur des sources peu fiables et comptent sur leur partage en masse pour être diffusées au plus grand nombre.

fake news

Nos conseils pour éviter les fake news

Il est plus facile de prouver qu’une nouvelle est vraie plutôt que de tenter de démontrer qu’une information est fausse. En effet, le principe des meilleures fake news est de paraître plausibles, probables et donc ne donner aucun doute apparent sur leur véracité. Voici quelques conseils pour tenter de faire la part du vrai et du faux.

Vérifier la source de l’information

Le premier réflexe à avoir est de regarder d’où provient l’information. En effet de nombreux sites se sont développés et ont fait des fake news leur fond de commerce. Dès lors, en vérifiant déjà l’origine d’un article il est possible de savoir s’il provient d’un site friand des fausses informations ou non. Ainsi, depuis les années 2000, de nombreux blogs ou sites proposant des théories sur toutes sortes d’évènements politiques ou sociétaux ont émergé. Certains se sont rapidement illustrés pour leur facilité à répandre de fausses informations. Il faut donc être prudent sur l’origine de l’information qui peut donner un indice sur sa véracité.

À noter : Dans les faits, les sites relayant des fakes news ont adopté une attitude plus nuancée aujourd’hui afin de créer un doute dans l’esprit de leurs lecteurs. En effet, toutes les informations publiées sur ces supports ne sont pas fausses sinon cela les discréditerait immédiatement. La stratégie est de mêler fausses et vraies informations pour semer le doute sur la véracité des fake news.

Vérifier qui est l’auteur de l’information

Outre l’origine de l’article ou de l’information, il est parfois important de regarder qui est l’auteur de l’article ou de l’information en question. Le nom de celui-ci est généralement inscrit en début ou en fin d’article. Que ce soit un journaliste, un scientifique ou un politique cela peut souvent donner un aperçu de la légitimité de l’auteur sur le sujet donné. S’il s’agit d’un pseudonyme ou si l’auteur n’est pas inscrit, cela peut être un signe pour relever sa vigilance.

Vérifier les sources des informations

Souvent les fakes news se basent sur des chiffres et des données parfois prétendument scientifiques. Leurs auteurs tablent sur le fait que le chiffre donne toujours de la crédibilité à un propos. Or ces chiffres et données peuvent très bien se révéler faux si on se donne la peine d’en vérifier la source. Ainsi des résultats d’études ou encore des sondages peuvent avoir été manipulés. L’objectif est d’aller dans le sens que souhaite donner l’auteur à sa fake news.

Il est alors important de prendre le temps de vérifier que les chiffres ou données sur lesquels s’appuie l’article en question existent bien et sont bien retranscrites. Généralement, les médias fiables proposent des liens hypertextes pour rediriger vers les études sur lesquelles ils s’appuient ou tout au moins des références précises pour les retrouver.

Vérifier la date de l’information

Certaines infox se basent sur des images ou des faits anciens. Une fois sortis de leur contexte initial il est possible de leur faire dire d’autres choses et les mettre au profit d’un propos erroné.

C’est particulièrement le cas dans le cadre d’article de fake news commentant des faits d’actualité. Ces articles utilisent parfois d’anciennes images qui n’illustrent pas l’évènement en question et ce dans l’objectif de les détourner.

Être attentif aux images est donc une autre astuce pour vérifier la véracité d’une info.

Se tourner vers des sites vérifiant les informations

Tout cela nécessite de passer du temps pour vérifier les informations communiquées. Ce n’est pas chose facile à l’heure de la multiplication des news sur les réseaux sociaux.

On trouve maintenant de nombreux journaux ayant lancé leur programme de décodage des informations pour faire la part entre les infos et les infox. L’objectif ? Ne pas croire tout ce qui est partagé sur les réseaux sociaux. En effet, les journalistes des médias les plus importants tentent de toujours vérifier leurs sources et ne fournir que des informations fondées. Toutefois, d’autres produisent et relaient des informations non sourcées. Cela est particulièrement vrai sur facebook, twitter et youtube. Sur ces résaux les fausses info viennent se fondre dans la masse des vraies nouvelles pour tenter de sembler encore plus vraies. Dès lors, il est devenu important de toujours exercer son esprit critique.

Vous pouvez retrouver des infos sur les sites suivants des médias traditionnels :

À noter : Ce phénomène de fake news est devenu tellement problématique que les autorités publiques tentent elles aussi de sensibiliser la population à leur existence. Ainsi le gouvernement a développé un guide en ligne avec des conseils pour aider à faire la part du vrai et du faux.

Exercer son esprit critique

Le plus important est toujours de garder son esprit critique. Vérifier la cohérence globale d’un article et multiplier ses sources d’informations sur un sujet donné sont autant de petites astuces pour aiguiser son esprit critique. De plus, il faut parfois regarder les commentaires d’un article ou d’une publication. Cela permet de voir que certains ont déjà fait les recherches sur le sujet et si l’article en question est fiable ou non.

Enfin, il ne faut pas oublier que tout ce qui circule sur internet ou qui nous est communiqué n’est pas obligatoirement vrai. Il est donc important de faire preuve de prudence !

Articles connexes
Commentaires
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


être rappelé